Home / SOCIETE / Non-attribution des bourses 2015-2016 ; inscription en ligne… :La Fesci proteste et menace
Assi Fulgence

Non-attribution des bourses 2015-2016 ; inscription en ligne… :La Fesci proteste et menace

Une nouvelle grève se prépare dans les universités ivoiriennes. Elle pourrait être lancée le 16 janvier prochain si deux revendications majeures de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) ne sont pas satisfaites.

Il s’agit de l’attribution des bourses 2015-2016 et des inscriptions en ligne. Lors du point-presse qu’il a animé à cet effet hier jeudi 5 janvier 2017, sur le campus de Cocody, Assi Fulgence Assi, secrétaire général du syndicat le plus influent du monde scolaire et universitaire ivoirien, a laissé entendre que la lutte va reprendre.

« Nous allons prendre nos responsabilités et fermer les universités si dans, au maximum 2 semaines, rien n’est fait pour trouver les réponses idoines qui s’imposent surtout à ces deux préoccupations », a prévenu le  »général Afa ». Concernant la première revendication, le leader reconduit de la Fesci lors du dernier congrès de l’organisation en décembre 2016, a déclaré que sa structure n’acceptera pas les inscriptions dans les universités via les sociétés de téléphonie mobile.

« Tant que les rapports du litige opposant les étudiants aux universités ne sont pas rendus publics et que le problème demeure, nous demanderons aux camarades de ne plus s’inscrire en ligne », a-t-il précisé. Sur le second point, le  »général Afa » a protesté contre la non-attribution, à ce jour, des bourses 2015-2016 et celles de l’année académique en cours.

« Nous réclamons les attributions de la bourse au titre de l’année 2016 et le payement des renouvellements dans un délai bref. Si rien n’est fait, nous serons obligés de prendre nos responsabilités dès la semaine prochaine, avec le dépôt d’un préavis de grève », a-t-il averti. Sur le point des autres revendications, il a réclamé la programmation des soutenances du Brevet de technicien supérieur (Bts) ; la fin des frais de soutenance ; l’équipement des laboratoires des universités Lorougnon Guédé de Daloa, Nangui-Abrogoa, Péléforo Gon de Korhogo et de Bouaké ; l’arrêt du paiement de la somme de 5000 Fcfa par étudiant concerné par la 2ème phase de l’orientation des nouveaux bacheliers ; l’ouverture de la résidence Mermoz-Cocody et l’homologation des frais d’inscription dans les grandes écoles.

« A ce jour, aucune université n’est couverte par Internet. Il est important de rappeler qu’avant l’ouverture du projet gouvernemental portant Université virtuelle, une promesse de 20 milliards de Fcfa a été faite pour la couverture Wifi. Rien n’a été, à ce jour, fait. Nous attirons l’attention du président de la République sur cette question. Et nous disons au passage que nous allons nous opposer si l’université virtuelle sur un campus sans Wifi entraîne plus de problèmes qu’il n’en résout », a-t-il insisté.

Source : Lebabi

About admin

Check Also

police1

Côte d’Ivoire: Police Nationale/ Trois concours de recrutement sont lancés

La session 2017 des concours de recrutement des élèves commissaires, officiers et sous-officiers est ouvert …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *